Devenir auto-entrepreneur en 2018 ? OUI ou NON ?

Devenir auto-entrepreneur

Devenir auto-entrepreneur en 2018

Bonjour,

Aujourd’hui, je vous fait un article sur le thème de devenir auto-entrepreneur en 2018 car ça fait plusieurs fois que des personnes de mon entourage me demandent des infos pour démarrer leur business.

Alors, devenir auto-entrepreneur en 2018, est-ce possible ?

L’auto-entreprise s’appelle désormais la Micro-Entreprise.


POUR INFO: à la fin de mon article, je vous met le lien  et des explications vers un livre téléchargeable dont vous voyez la couverture ci-contre. J’espère qu’il pourra vous aider dans vos démarches.


Cet article est dédicacé à Mickaël M. et Vincent D. (et bien d’autres) qui m’ont demandés personnellement de leur donner des conseils pour lancer leur activité sachant que je suis déjà passé par la case entrepreneur.

Je les remercie pour leur confiance et je suis à leur disposition pour les informer le mieux possible selon mon expérience.

 

Dans cet article vous trouverez:

  • Mon avis PERSONNEL sur le statut pour devenir auto-entrepreneur appelé maintenant Micro-Entreprise
  • Quelques vidéos que j’ai réalisées pour des futurs entrepreneurs
  • Les 2 avantages du statut qui pour moi sortent du lots
  • Le calcul exact de votre chiffre d’affaires à ne pas dépasser pour ne pas se faire avoir
  • Comment faire pour ne pas payer d’impôt inutilement 
  • Mes 15 conseils que vous devriez suivre à la lettre
  • Description du livre « Devenir auto-entrepreneur »

C’est parti…

De plus en plus de personnes en ont plein le C** de bosser comme des forcenés et d’être payé à coup de trique pour réaliser les rêves de leur patron et de n’être même pas considéré à leur juste valeur.

Maintenant, les gens veulent travailler pour eux, pour réaliser leur rêves de devenir auto-entrepreneur et ainsi être leur PROPRE PATRON.

► Comme Mickaël M.

qui veut monter un food truck pour servir des tacos mexicains

► Comme Vincent D.

qui veut monter sa boite de soudure dont j’ai réalisé la vidéo de présentation que vous pouvez visionner ci-dessous.

 

► Comme Maxime S.

qui voudrais devenir auto-entrepreneur comme plaquiste dont j’ai réalisé la vidéo de présentation que vous pouvez visionner ci-dessous.

 

► Comme Sandra M. 

qui veut être commerçante dont j’ai réalisé la vidéo de présentation que vous pouvez visionner ci-dessous.

 

►Comme Patrice L.

qui veut faire les marchés dont j’ai réalisé la vidéo de présentation que vous pour visionner ci-dessous.

 

► Moi-même

qui voudrais me lancer dans l’immobilier dont j’ai réalisé la vidéo de présentation que vous pour visionner ci-dessous.

 

Mathieu V. qui veut faire sa boite de préparation de voitures 4/4

Et bien d’autres…

Bref, voici quelques exemples parmi d’autres… Revenons à nos moutons.

J’ai donc été à mon compte pendant une dizaine d’années et à cette époque l’auto-entreprise n’existait pas. J’avais donc une entreprise individuelle.

Je ne veux pas noircir le tableau mais je peux vous dire que ce n’est pas si simple contrairement a ce que disent les gens. C’est plein de petites subtilités qu’il faut maîtriser avant de s’inscrire.

Il faut donc bien étudier tout le processus. Ce n’est pas bien compliqué et une fois que vous avez bien intégré le truc , ça roule.

Je ne dit pas ça pour vous décourager ou de critiquer ce statut, (d’ailleurs, je l’ai toujours défendu), mais de vous retranscrire les informations que j’ai en tout neutralité pour que vous puissiez prendre votre décision en toute connaissance de cause.

C’est donc votre projet, votre détermination et votre capacité à tenir le focus qui feront le succès de votre auto-entreprise en 2018.

 

Si vous avez des informations pertinentes sur les modification du nouveau statut de la micro-entreprise, donnez les moi et je me ferai un plaisir de les intégrer à cette page. :).

Bien sur, je ne suis pas un expert confirmé de ce statut et je n’ai pas la science infuse, donc si vous voyez une information fausse ou mal expliquée, n’hésitez pas à me reprendre et à me le signaler.

Je vais essayer de synthétiser au maximum pour vraiment vous offrir la bonne information et la plus simple possible.

Ceci étant dit, voici donc ce que j’ai retenu et mon avis sur ce statut pour devenir auto-entrepreneur…

 

Pour moi, je vois 2 avantages qui sortent du lot:

1er avantage

C’est un excellent tremplin pour tester une activité à peu de frais. 

2ème avantage

Vous ne payez rien si vous ne faites pas de chiffre d’affaires

 

Donc potentiellement, vous n’avez aucun risque, ça marche, tant mieux, ça marche pas, vous arrêtez et basta, vous passez à autre chose.

Mais attention c’est pas parce que c’est simple que c’est facile. Si vous n’avez pas un projet solide ce statut ne fera pas de miracle, c’est une entreprise à part entière et non un hobby ou un passe temps, c’est sérieux.

Malheureusement, beaucoup de gens ont cru à l’eldorado mais le résultat à été cinglant.

C’est pas parce que c’est simple que c’est facile…

 

Un conseil

Mon conseil est de vous proposer FORTEMENT d’aller vraiment à une réunion dans votre ville car le statut s’adapte en fonction de votre situation personnelle et qu’en plus début 2018 le statut change donc renseignez vous bien la dessus.

 

A savoir, si vous êtes chomeur avec des droits, sans droits, ACCRE, ARCE, ASS, RSA, de ce que vous payez comme impôts, des aides auquelles vous pouvez prétendre avoir droits, Exonérations, Etc…

 

Mutation du statut

Le statut est en pleine mutation puisqu’en 2018, les plafonds vont être doublés . D’après ce que j’ai compris, le statut d’auto-entrepreneur devient une Micro-entreprise.

 

Les plafonds de chiffres d’affaires

Les plafonds de limites de chiffre d’affaires à ne pas dépasser sont relevés en 2018 à:

165 600 € pour les activités d’achat/revente

66 400 € pour les activités de prestations de services et les professions libérales

 

 

ATTENTION:

Beaucoup de personnes ne le savent pas et beaucoup se sont fait avoir mais au niveau des seuils de chiffre d’affaires.

Vous devez calculer votre chiffre d’affaires au PRORATA de l’ANNEE CIVILE.

Je m’explique:

Dans ce statut, une année d’activité ne commence pas à la date de votre inscription mais du 1er Janvier au 31 Décembre soit 12 mois.

Exemple, vous faites une activité d’achat/revente que vous commencez le 1er Mars. Quel est votre chiffre d’affaires à ne pas dépasser ?

Année civile > 12 mois et début d’activité 1er Mars soit 12 mois moins Janvier et Février soit 10 mois d’activité:

Calcul du CA maximum à réaliser:

165 600 / 12 = 13 800 €/mois

donc 13 800 € x 10 mois = 138 000 €

Votre seuil à ne pas dépasser devient donc pour 10 mois d’activité

► 138 000 € 

 

La personne de la CCI nous expliquait qu’elle avait des gens qui ne connaissaient pas le calcul du seuil de CA au prorata et qui avaient dépassé le seuil sans le savoir.

Et quand vous dépassez, vous devez savoir que vous basculez AUTOMATIQUEMENT ET LE LENDEMAIN du dépassement en ENTREPRISE INDIVIDUELLE avec tous les changements que ça comporte et que je vais vous dévoiler plus loin.

Je crois que maintenant il y a plus de souplesse si vous dépassez un peu, il y a un seuil de tolérence à vous de vérifier et de valider l’information pour 2018.

Elle nous expliquait que plusieurs personnes se sont retrouvées dans des situations très difficiles financièrement à cause de cette ignorance du calcul au prorata.

 

Alors, calculez bien si vous ne voulez pas dépasser le seuil SURTOUT la première année car là aussi il y à une petite subtilité qui peut vous coûter très chère. Je vous l’explique plus loin.

 

Les cotisations de charges sociales

Les cotisations des charges sociales ont été revues légèrement à la hausse et les taux pour 2018 ne sont pas encore communiqués.

 

14.1 % pour les activités d’achat/revente

24.6 % pour les activités de prestations de services

23.3 % pour les activités des professions libérales

 

Vous cotisez pour toutes les charges sociales habituelles sauf pour le chômage.

 

Déclaration de chiffre d’affaires

Vous pouvez déclarer votre chiffre d’affaires mensuellement ou trimestriellement. Maintenant vous devez OBLIGATOIREMENT déclarer votre chiffres d’affaires même s’il est égal à 0 €. Si vous oubliez, vous avez une amende de 47 € par déclarations oubliées.

 

Option du versement libératoire de l’impôt sur le revenu

là encore, c’est au cas par cas. La personne du CCI nous a fait une démonstration chiffrée qui prouve que si on ne choisi pas la bonne solution, on peut payer des impôts alors que l’on aurait pu l’éviter. Donc à choisir l’option après avoir bien réfléchi. Vous êtes prévenu…:)

 

Les frais de fonctionnement

ENTREPRISE NORMALE

Dans une entreprise normale, vous pouvez déduire TOUS VOS FRAIS, même les restaurant du dimanche soir avec la femme et les gosses transformé en « repas d’affaire avec un gros client pour trouver du boulot pour sauver les emplois « , vous voyez ce que je veux dire, je ne vous fais pas de dessin…:)

Dans une entreprise normale, vous déclarez votre chiffre d’affaire FACTURÉ même si vous ne touchez jamais l’argent (impayés).

Donc vous avez:

Chiffre d’affaires – toutes les charges, frais = BÉNÉFICES

 

AUTO-ENTREPRISE/MICRO-ENTREPRISE

C’est un régime simplifié. Tellement simplifié que vous ne déduisez RIEN. C’est simple, non ? 🙂

Donc vous avez juste à déclarer votre Chiffre d’affaire ENCAISSÉ

Donc là, pas question de vivre comme un pacha et de passer les frais d’essences des 3 mois de vacances que vous avez pris cette été et de les transformer en frais de déplacement pour aller voir les clients ou de passer la tablette offerte à votre enfant à Noël en matériel de bureautique d’entreprise… 🙁 et non, ça ne marche pas.

Vous l’aurez compris,

LE MOINS DE FRAIS POSSIBLE.

Il y a aussi la question de la validation des trimestres pour la retraite, vous devez faire un minimum de chiffre d’affaires pour valider vos trimestres. Vérifiez pour 2018.
Il y a aussi le problème de la suppression du RSI. Voir ce qui va remplacer et comment ça va se passer.

Voilà mon avis personnel qui n’est que mon avis. Après, a vous de bien faire votre travail de recherche en fonction de votre activité.

Maintenant, voici mes 15 conseils que vous devriez suivre à la lettre:

Voici mes 15 conseils pour faire cartonner votre business et devenir auto-entrepreneur en 2018

► Conseil N°1: Ne parlez pas de votre projet avec votre famille, votre entourage ou vos collègues de boulot. Pourquoi ? parce qu’ils vont vous bassiner que c’est la crise et que tu n’y arrivera pas, tu est trop jeune, tu est trop vieux etc…

► Conseil N°2: Prenez des infos seulement auprès de gens qui ont au moins déjà monter une boite. Seules ces personnes peuvent parler de leur expérience et donc vous informer correctement.

Question: Iriez vous demander à votre voisin comment conduire une formule 1 alors qu’il n’en a jamais conduit ? Franchement ?

► Conseil N°3: Renseignez vous le plus possible pour connaitre le statut sur le bout des doigts. Beaucoup trop de personnes se sont lancées à la va vite et on eu des dettes pour le dépassement de seuil.
Cela ne vous arrivera pas car maintenant vous êtes au courant et que vous n’allez pas tomber dans le piège.

► Conseil N°4: Bétonnez un minimum votre projet, rien ne sert de se lancer juste pour dire que vous voulez vous lancer. Y a pas beaucoup de risques mais créer un entreprise c’est sérieux quand même.

Conseil N°5: Commencez avec le minimum. Rien ne sert d’investir dans du matériel coûteux pour démarrer. C’est comme ça que l’on se créé des dettes. Posez-vous les bonnes questions lorsque vous investissez dans quelque chose. Est-ce que j’ai VRAIMENT besoin de ce matériel pour faire tourner ma boite ? Est-ce que j’ai VRAIMENT besoin de ce matériel neuf ou puis-je commencer avec de l’occasion ?

Trop de gens se cassent la gueule car ils investissent dans du superflu et le paye ensuite faute de ne plus avoir de trésorerie.

► Conseil N°6: Investissez dans la communication, pub, site internet, page facebook mais ne faites pas dans l’amateurisme car vos clients s’en rendent compte et vous perdez votre crédibilité.

► Conseil N° 7: Inspirez-vous de ceux qui réussissent mais ne copiez pas. Ce qui marche pour quelqu’un ne marchera pas forcément pour vous. Soyez vous même.

► Conseil N° 8: Démarquez vous. Posez-vous la question « pourquoi les gens viendraient chez moi plus que chez vos concurrents ? »

►Conseil N°9: Spécialisez-vous. Trop de gens font tout et n’importe quoi et généralement ne le font pas bien. Soyez LE SUPER PRO, LE SPÉCIALISTE, L’EXPERT dans votre domaine. Il vaut mieux faire quelque chose super bien que de faire 50 choses à moitié bien faites.

► Conseil N°10: FAIT EST MIEUX QUE PARFAIT. n’attendez pas que votre projet soit parfait. La perfection n’existe pas. Lancez-vous et vous améliorerez au fur et à mesure que vous ferez des erreurs.

► Conseil N°11: Ne restez pas sur un échec, n’abandonnez jamais. l’échec n’est qu’une étape vers la réussite. Prenez l’exemple d’un bébé, il tombe 100, 200 fois. A chaque fois il recommence et un jour, miracle, il marche.

► Conseil N°12: Si vous le sentez bien, lancez-vous rapidement. C’est un phénomène bien connu, plus on attends et moins on fait. On doute, on réfléchi et les jours passent, les mois passent et même parfois les années passent et on ne passe pas à l’action.

► Conseil N°13: Il n’y a pas d’âge précis pour lancer son business. Des grandes fortunes se sont faites par des gens qui avaient des ages avancés. De même que des jeunes qui n’étaient pas encore majeur ont monté leur boite en passant par leur parents. Donc pas d’excuse.

► Conseil N°14: Travaillez avec des outils modernes. Trop d’entrepreneurs se plaignent de ne pas avoir de clients mais ne veulent pas investir dans de la communication moderne. Dites vous bien que si vous ne le faites pas, vos concurrents le feront et vous dépasseront.

► Conseil N°15: Vivez vos rêves rapidement. La vie est courte et passe très vite. N’attendez pas trop car après s’installe les regrets. Après, c’est trop tard, donc faites votre vie sans écouter les autres.

Alors, toujours partant pour devenir auto-entrepreneur en 2018 ?

Voilà, nous somme au terme de cet article. S’il vous à inspiré, aidé ou débloqué votre réticence à vous lancer dans le business, vous m’en voyez ravi.

Maintenant, vous pouvez partager cet article s’il vous a plu. Laissez moi un commentaire pour m’expliquer quels sont vos projets, cela m’intéresse et on pourra débattre sur le sujet.

Comment devenir auto-entrepreneur

Je reste à votre disposition si vous avez des questions, des besoins de stratégies marketing ou d’autres conseils. Je ferais tout pour vous aider avec plaisir.


Voici un livre qui parle de l’auto-entreprise dont voici quelques points:

  • Gagner en liberté, en travaillant sur un projet qui vous tient à cœur
  • Arrondir vos fins de mois
  • Créer votre propre emploi
  • Trouver l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle
  • Quels sont les avantages et les inconvénients du statut de l’autoentrepreneur
  • Comment s’inscrire et devenir autoentrepreneur
  • Quelles sont les aides auxquelles vous avez droit (certaines vous aideront à économiser plusieurs milliers d’euros par an).
  • Comment trouver le prix idéal pour vos produits ou services afin de gagner votre vie tout en étant compétitif.
  • 8 techniques pour trouver vos premiers clients et développer votre business.
  • 5 techniques qui vous aideront à multiplier par 15 votre chiffre d’affaires
  • Comment trouver des idées de business ?
  • Combien de clients vous devez trouver pour vivre de votre activité ?
  • Est-ce le bon moment pour vous devenir auto-entrepreneur en 2018 ?

Pour en savoir plus sur ce livre téléchargeable pour devenir auto-entrepreneur en 2018, cliquez ici

7 commentaires sur “Devenir auto-entrepreneur en 2018 ? OUI ou NON ?”

  1. Bonjour,
    merci cet article m’a beaucoup plu étant au début de mon projet de boutique de vente d’objet d’occasions

  2. il faut également noté que les autoentrepreneurs n’auront pas à se mettre aux normes concernant les logiciels de caisse enregistreuse. Alors que la loi de finance LNE prévoit l’obligation pour tous les commerçants dès 2018

    1. Bonjour Benoît,
      Merci pour votre commentaire et cette information capitale pour les futurs auto-entrepreneur de 2018.

      Richard

  3. Superbe article .
    Et pour ceux qui veulent se lancer je propose des tarifs sur les remorques de type benne ( paysagiste / maçon ) magasin ( food truck / marchés ) fourgon ( déménagement / sono … ) . Etc etc
    Contactez moi

  4. Super l’article sa regroupe ce que tu a pu me dire, c’est vraiment bien. Merci encore et à bientôt pour une bricole ou une création.

    1. Merci Vincent,

      Si tu as d’autres questions, pas de soucis, fais moi signe 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *